Histoires de randonnées "per los chamins de Perigord"

Les paysages de Dordogne

La Dordogne se situe au carrefour d’influences géographiques et climatiques qui lui confèrent une grande diversité de paysages et de milieux naturels permettant, selon ses envies, de choisir dans quel milieu randonner.

10 regions perigord

Le Périgord cristallin du nord du département avec son massif granitique qui forme un vaste plateau vallonné offre une concentration importante de rivières et de plans d’eau.

A l’est, le Ribéracois s’étend sur un vaste plateau calcaire qui prend des allures de plaine céréalière et devient mouvementé à l’approche des vallées. A travers ce pays, la vallée de la Dronne s’élargit sur de vastes bocages.

Au sud de cette région, la Double et le Landais constituent un vaste massif forestier, façonné par l’Homme, où les résineux dominent. La vallée de l’Isle partage la Double et le Landais.

Le Périgord central se caractérise par un réseau de vallées plus ou moins larges et de combes investies par l’agriculture. Périgueux, capitale du Périgord, y rayonne par son urbanisme croissant.

A l’est, les causses périgourdins, peu propices aux cultures, ont des allures de rugosité à l’aspect grisâtre et sec. Les bois y dominent alternant avec des pelouses sèches. Hormis la présence de grandes rivières, les cours d’eau y sont rares malgré de nombreux réseaux souterrains (karst).

Le Périgord sarladais offre un relief contrasté avec des dénivellations marquées, d’énormes collines, des falaises majestueuses et des vallées et combes plus ou moins escarpées. Ici, l’interpénétration floristique variée constitue une véritable « mosaïque écologique ».

Le sud est, région du bergeracois, est essentiellement agricole. Les vignobles sont situés sur les coteaux vallonnés tandis qu’on retrouve l’agriculture céréalière dans les plaines. La vallée de la Dordogne y constitue la voie de communication majeure autour de laquelle l’urbanisme s’est développé.

En prolongement vers l’ouest, le petit massif forestier de la Béssède s’étend sur un plateau siliceux sur lequel de nombreuses rivières prennent leur source. L’agriculture y est peu développée.